NERTI

Nettoyage émotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients

NERTI, méthode de déblocage émotionnelle basée sur l’observation des sensations

Et s’il suffisait tout simplement d’observer ses sensations pour libérer des traumatismes enfouis. S’il suffisait d’observer ses sensations lors d’une situation désagréable pour libérer l’émotionnel? C’est la découverte qu’a pu faire le créateur de la méthode NERTI, Luc Geiger, lors de ces différentes expériences: méditation vipassana, tipi, sophrologie…
Comprenons d’abord comment se crée un traumatisme pour mieux comprendre le principe de la méthode.

Création d’un traumatisme inconscient: Un accident de voiture

Imaginez vous êtes en voiture avec une musique de Jean Jacques Goldman à la radio, une odeur de jasmin, et une luminosité très forte. Un animal traverse la route, vous faites un écart, votre voiture fait une embardée, puis des tonneaux et enfin un choc vous fait tomber dans les pommes.
Quelques mois plus tard, vous avez oublié l’accident et vous vous retrouvez en voiture, avec la musique de Jean Jacques Goldman, une odeur de jasmin et la même luminosité. Et petit à petit vous ne savez pas pourquoi vous commencez à ressentir un inconfort, à vous sentir mal, à avoir la poitrine qui se sert…. Vous essayez de vous calmer, de respirer plus profondément mais rien n’y fait.
Et plus ça va, plus cet inconfort augmente et se transforme en angoisse. Vous ne savez pas ce qu’il vous arrive et finissez par vous arrêter sur le bord de la route pour essayer de vous calmer. Mais rien n’y fait. Vous rentrez tant bien que mal chez vous.
Et petit à petit les trajets en voiture deviennent un calvaire. Vous avez développé ce que l’on appelle une phobie de la voiture, une amoxophobie. Et vous ne savez pas pourquoi.

Le rôle du cerveau reptilien

Quand cet accident de voiture a eu lieu et qu’il y a eu perte de connaissance, votre cerveau a enregistré tout ce qu’il s’est passé avant la perte de connaissance et pendant la perte de connaissance.
Pourquoi? Car pour le cerveau reptilien, la perte de connaissance est codée comme une mort. Et comme son rôle essentiel est de nous permettre de nous permettre de survivre quoi qu’il en coûte, il enregistre toutes les situations de perte de connaissance comme situation de danger. Pour pouvoir nous protéger par la suite dans des situations similaires.
En effet lorsque une situation similaire est vécue, le cerveau active un signal d’alerte dans le but de nous faire réagir. Sauf que dans certaines situations ce signal n’a aucun sens, comme par exemple après l’accident de voiture.

Le processus de codage est réversible

Heureusement et c’est ce qu’a découvert Luc Geiger, le décodage est réversible. Comment? Tout simplement en observant les sensations dans le corps quand une montée émotionnelle arrive. C’est aussi simple que cela mais c’est tellement puissant. Il s’agit d’une capacité naturelle de guérison du corps.

Comment ça marche?

Reprenons l’exemple de la phobie de la voiture. Il suffit de prendre sa voiture, attendre que l’angoisse monte, se garer dans un endroit sécurisé et observer les sensations dans le corps, les laisser évoluer librement.
Quand vous allez observer vos sensations, c’est comme si vous relisiez la mémoire traumatique, l’enregistrement du cerveau, mais cette fois-ci jusqu’au bout. Le cerveau reptilien va se rendre compte qu’il vit les mêmes sensations mais que cette fois-ci il n’y a pas perte de connaissance. Il peut donc enlever “l’enregistrement” qui n’a plus lieu d’être. Le cerveau reptilien vient de faire une nouvelle expérience
Et ce décodage est définitif. Il n’y a plus besoin de revenir dessus.
Pour recréer un nouveau codage, il faudrait un nouvel accident avec une perte de connaissance…

Les nombreuses pertes de connaissance

Je vous ai parlé d’une perte de connaissance à cause d’un accident de voiture, mais il faut savoir que des pertes de connaissances on a vécu plusieurs. De manière intra-utérine pour commencer. A la naissance ou dans la petite enfance. Chaque perte de connaissance va être le terrain idéal de création de traumatismes qui vont pouvoir ressurgir de différentes manières à l’âge adulte. Et nous polluer l’existence car ils vont créer une réactivité anormale.

Les applications

Avec NERTI, on va pouvoir traiter de nombreux problèmes: phobies, paniques, anxiété, stress, jalousie, timidité, phobie de l’avion. …
Il n’y aura pas besoin de longues thérapies pour créer des libérations définitives

Et après NERTI?

L’avantage de la méthode NERTI, c’est qu’elle peut être utilisée sur toutes les sensations et émotions inconfortables. Plutôt que de vouloir fuir l’inconfort que vous vivez à l’intérieur face à une situation particulière, il suffit de se poser, observer ce qu’il se passe dans son corps et laisser faire. Il n’y a pas obligatoirement une mémoire traumatique mais le simple fait d’observer les sensations leur permet de disparaître.

En conclusion et comme dirait le créateur de la méthode, “observez ce que ça fait dans votre corps”

Interview de LUC GEIGER le créateur de NERTI

NERTI

Une deuxième explication plus ancienne basée sur le déroulement d’une séance

La méthode NERTI: une méthode simple et efficace pour libérer vos émotions (et pas que vos émotions...)

Vous en avez marre de subir vos émotions, votre anxiété, votre stress? Vous avez déjà essayé plusieurs méthodes ou techniques pour vous libérer comme la méditation, la sophrologie, la psychologie, les médicaments ou le reiki par exemple.
Mais vous sentez qu’il reste encore quelque chose qui vous oblige régulièrement à faire un travail sur vous pour aller mieux? Vous finissez par vous habituer à ce qui vous dérange et vous vous dites que finalement il y a pire que vous car vous avez logiquement tout dans votre vie pour être heureux?
A chaque nouvelle méthode que vous apprenez, vous vous dites que finalement celle-ci sera sûrement la bonne et vous vous appliquez à faire ce qu’on vous dit?

Mon vécu avant la découverte de NERTI

Comme vous tout ça je l’ai vécu. Après 5 ans de crises d’angoisse à essayer toutes les techniques possibles, je n’avais trouvé aucun apaisement permanent. Je devais toujours faire des efforts pour aller mieux. J’ai lu des centaines de livres. Je connaissais la technique EFT et les exercices de sophrologie par coeur.
J’étais un expert de la visualisation et des techniques PNL.
Je savais comment calmer mon mental pendant une crise. Comment utiliser la cohérence cardiaque pour me calmer.
Tout ça était génial! j’étais devenu un expert. J’avais de super résultats
Mais il me manquait une chose, une chose essentielle pour moi. Un truc qui pourrait vraiment me libérer sans que j’ai à faire d’effort. Me libérer de mon stress. Sans que j’ai besoin de prendre des produits médicamenteux ou d’utiliser une nouvelle technique.
Je voulais juste me sentir apaisé sans avoir à faire d’effort. Je voulais ne plus être sur le qui-vive la plupart du temps. Ne plus me sentir anormal.

L’adaptation au mal-être - l’adaptation hédonique

Est-ce qu’il vous arrive de temps en temps de vivre des moments d’inconfort? Des moments où vous sentez que vous ne réagissez pas de manière adaptée? Est-ce que dans ce genre de situation vous finissez par vous dire que finalement ça finira par passer.
Qu’est-ce que vous risquez si vous faites ça ?
On va parler d’un processus très utile et totalement pernicieux à la fois, à savoir l’adaptation hédonique.
On s’habitue à absolument tout ce qui nous arrive….la douleur, la joie, la tristesse, la peur…
C’est très avantageux en cas de souffrance (douleur physique forte, deuil…).
Mais si vous ne travaillez pas sur votre mal être vous allez profondément vous y habituer. Votre inconscient va tout faire pour vous “apprendre” à vivre avec ce blocage. Tous vos comportements vont s’adapter à lui.
Je vous donne un exemple très simple. Si vous craignez de vous mettre en colère car vous savez que vous allez réagir de manière très puissante, vous allez tout faire pour éviter cette colère. Donc vous allez fuir les situations où vous avez besoin de vous affirmer et ne pas pouvoir vous respecter.
Et si vous ne pouvez pas fuir la situation, vous allez adopter un comportement qui ne vous correspond pas. Vous ne serez plus vous-même.
C’est pour vous libérer de ces blocages que la méthode Nerti existe.

L'observation des sensations comme clé de la libération

libération NERTI

La puissance de Nerti c’est que cela reste une méthode très simple. Simple mais qui offre des résultats impressionnants.
Et tout est basé sur l’observation des sensations de votre corps. Car une sensation que l’on observe vraiment, sans vouloir la calmer, va avoir tendance à se transformer, à augmenter en intensité, à diminuer et enfin à disparaître.
Mais en temps normal, vous ne voulez pas vivre pleinement vos sensations (ou indirectement vos émotions, les émotions étant une combinaison de sensations). Car vous ne savez jamais jusqu’où ça va aller si vous les vivez pleinement.

Le vol ou l’augmentation des sensations, partie la plus difficile à vivre

Quand vous allez commencer à observer vos sensations, l’intensité de celles-ci va avoir tendance à augmenter. Si vous ressentez du stress, le stress va augmenter. Si vous ressentez de la peur, elle va naturellement augmenter. C’est une réaction normale.
Si on travaille sur la phobie de l’avion ou la phobie des araignées, votre sensation d’inconfort va obligatoirement augmenter au début.

La diminution ou stagnation des sensations - moment clé de la séance (ce qu’a créé la méthode NERTI)

Lorsque les sensations qui étaient au départ fortes vont commencer à diminuer ou à stagner, on arrive au moment important car c’est à ce moment que le déblocage va commencer à avoir lieu naturellement. Vous allez commencer à vous détendre. C’est comme si vous étiez en train d’atterrir en avion. J’ai un client qui m’a dit après sa libération “c’est comme si j’avais pris un produit pour être calme”.
C’est à ce moment que la libération émotionnelle a lieu. C’est le moment clé de la séance. Le moment où les résultats vont commencer à se manifester.

La peur fantôme

Quand vous allez commencer à tester les résultats, il va souvent rester une peur fantôme.
En séance on va enlever la peur primitive du cerveau reptilien (pour les puristes, cette partie du cerveau n’existe pas en effet mais cette image est faite pour mieux comprendre le processus).
Il restera la peur du cerveau émotionnel (lui non plus n’existe pas mais il permet de bien comprendre le phénomène).
Cette peur fantôme, c’est celle que j’ai ressenti la première fois que je suis remonté en avion après avoir travaillé avec NERTI.
Au moment de rentrer dans l’avion j’ai senti une grosse panique qui s’est totalement effondrée une fois assis dans l’avion. Car j’avais besoin de valider le résultat par l’expérience.
C’est la même peur qui va apparaître après avoir travaillé sur l’appréhension de prendre la parole en public. Votre premier ressenti sera probablement d’avoir une réaction de peur.

Nerti: l’importance de la validation

La validation du résultat va être une étape clé de la fin du processus de libération. Plus vous allez valider le changement, plus celui-ci va s’ancrer en vous.

Les effets indésirables d’après séance

Après une séance, il se peut que vous soyez particulièrement fatigué. C’est normal car c’est comme si on avait enlevé un programme et le cerveau a en quelques sortes besoin de reformater.
Il avait appris à fonctionner avec ce problème. Maintenant il doit réapprendre à fonctionner sans.
D’où la présence éventuelle d’une grosse fatigue. Les vrais résultats vont commencer à apparaître au bout d’une semaine maximum.
Il m’est arrivé après une séance de me sentir encore plus mal pendant une semaine. Au bout d’une semaine, la situation a réellement a évolué et j’ai vu des vrais changements dans ma vie.

La libération définitive

La libération définitive peut parfois avoir lieu au bout de plusieurs semaines. Certaines situations vont pouvoir poser encore problème au début. Personnellement, je pouvais après certaines séances voir du changement dans ma vie pendant un mois.
J’essaie au maximum de forcer les personnes qui viennent me voir à mettre de la conscience sur leur vie après le déblocage. Observer les différentes situations de leur vie.
Car après Nerti on a tendance à oublier qu’on avait le problème et du coup à ne pas valider.

L’importance d’une validation personnelle avec NERTI

La validation du résultat va être une étape clé de la fin de processus de libération. Plus vous allez valider le changement, plus celui-ci va s’ancrer en vous car votre cerveau émotionnel va enregistrer des expériences positives liées à la place de votre ancien problème. Vous allez créer en quelques sorte une nouvelle mémoire.
Je me rappelle d’une anecdote de Luc Geiger qui avait fait une séance sur un directeur de société qui avait tendance à s’énerver tous les jours sur ses employés. Il lui enlève le problème.
Il ne revoit pas ce directeur pendant un moment.
Et un jour, ils se rencontrent de nouveau. Luc lui demande ce qui a changé par rapport à sa problématique. Le directeur bloque.
Il lui repose la question: “combien de fois depuis qu’on s’est vu vous êtes vous énervé sur vos employés?”
Le directeur bloque, réfléchit, ne trouve pas de date et lui réponds: « aucune fois….Mais c’est parce que mes employés se sont améliorés…. » 😉

NERTI: un scepticisme normal

Nerti est une méthode qui amène naturellement du scepticisme. Seule la mise en situation et une volonté d’observation du changement va amener une transformation profonde.
Personnellement quand je sortais de séance, j’avais toujours tendance à me dire que ça n’avait pas marché. Il me fallait des semaines de mise en situation pour valider les résultats.
J’ai beaucoup de patients qui ont du mal à valider le résultat et c’est normal.

La validation avec le thérapeute

La première chose que je fais quand je revois les gens c’est lister les changements. Car il y en a beaucoup qui ne sont pas vu. Il faut une première validation personnelle puis une validation en séance.
Dans n’importe quelle pratique thérapeutique cette recherche de l’amélioration est très importante car ce sur quoi on porte notre attention se renforce. Si vous portez votre attention sur la partie du problème qui reste, c’est votre problème qui va se renforcer.
Si vous portez votre attention sur ce qui s’est amélioré, c’est cette partie de votre vie qui va se renforcer.

Redevenez vous même avec Nerti

libération NERTI 2

Je me rappelle d’une patiente qui était venu me voir en cabinet et qui essayait d’expliquer à un potentiel futur patient ce qu’elle avait vécu:
“Quand tu fais une séance de Nerti, c’est comme si tu virais les valises qui sont accrochées à toi. Tu les laisses chez lui et tu repars sans. Tu as comme une remontée d’énergie énorme car tu n’es plus accaparé par ce qui te pèse”
Avoir ce genre de retour est pour moi génial. C’est déjà une magnifique première étape.
Mais le potentiel de Nerti est beaucoup plus important. Je crois profondément que Nerti peut permettre de redevenir soi-même. D’être de plus en plus aligné avec soi-même.
Car ce qui nous empêche d’être nous-même c’est nos freins. Une fois que ces freins disparaissent, notre potentiel peut vraiment se libérer.
J’ai personnellement observé un changement personnel très important juste en travaillant sur mes freins. C’est la puissance de la technique.
Ce n’est pas juste enlever du stress, une peur ou une mémoire traumatique.
Pour moi c’est une voie d’épanouissement personnel.

Vous avez envie de vous libérer d'une réaction émotionnelle incontrôlée ?

Retour en haut